Crash Test : Megabass Grenade

L’été approche : les eaux vont se réchauffer, la végétation va s’intensifier et monter un peu plus vers la surface, la blanchaille et les carnassiers vont trouver dans ces zones un terrain de jeu parfait.

La prospection de ces herbiers est donc à privilégier : leurres souples en texan, spinnerbaits, frogs et autres leurres de surface vont sortir des boîtes de pêcheurs dans le but de faire craquer un carnassier.

Nous allons parler d’un crankbait un peu particulier, le Grenade de Megabass ! Un shallow crank bien corpulent qui fait des merveilles dans la situation de pêche évoquée plus haut.


 

Caractéristiques techniques :

Taille : 95 mm (110 mm avec la bavette)

Poids : 45 gr

Modèle : Flottant

Profondeur de nage : 50 cm

Corps : Dur

 

Le grenade a un corps trapu et un fort wobbling, qui brasse beaucoup d’eau lors de la récupération.

Son poids et sa forme permettent d’atteindre des distances plus qu’honorable y compris en casting.

Il rejoint la catégorie peu représentée des gros cranks sur le marché.

La qualité des matériaux et de la peinture est digne du standing de la marque nippone, tout comme son prix également (comptez une trentaine d’euros pour ce leurre).

Pour l’animation, une simple récupération entrecoupée de pauses suffit à faire pêcher ce leurre : lors des pauses le leurre remonte très vite (un peu trop peut être ?) à la surface, dans la phase de récupération, le leurre nage juste sous la surface si celle-ci est lente, et jusqu’à 50 cm de profondeur si elle est plus rapide.

Poissons visés : gros black bass, brochets.

 

Description du leurre :

 

 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.